Actualités COVID

En tant que thérapeute familial et Médiateur familial DE,  Chantal Vié continue d’assurer ses consultations par téléphone ou par vidéo.

Je vous appelle, à l’heure prévue pour votre rendez-vous.

Les nouveaux patients doivent bien sûr m’appeler auparavant pour prendre rendez-vous.

Prenez-soin de vous.

A bientôt,
Chantal Vié

BIENVENUE SUR LE SITE DE CHANTAL VIÉ

Je vous accueille dans mon cabinet dans le 15ème arrondissement de Paris.

En qualité de thérapeute et de médiateur, je vous reçois pour des entretiens de thérapie ou de médiation, en fonction de votre demande.

Les médiations concernent deux ou plusieurs personnes en conflit.
Les entretiens de médiation se tiennent à l’initiative des personnes ou à la demande d’un juge.

Les thérapies s’adressent aux enfants, aux adolescents et aux adultes.
Les séances de thérapie se déroulent en individuel, en couple ou en famille.

Je peux assurer les rendez-vous en anglais.

ADRESSE ÉLECTRONIQUE

chantal.vie@wanadoo.fr

RENDEZ-VOUS PAR TÉLÉPHONE

06 72 71 41 90

ADRESSE ÉLECTRONIQUE

60 bis avenue Félix Faure, 75015 Paris


Concernant la protection de la santé
des psychologues et thérapeutes en libéral et des personnes qui les consultent :

Au vu du Décret n° 2020-260 du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus covid-19, les psychologues exerçant en libéral doivent mettre en place les téléconsultations.

Rappelons que le confinement est désormais systématique sauf dans quatre cas :

  • pour aller travailler si vous ne pouvez pas le faire en télétravail (un autre justificatif sera demandé) ;
  • pour les achats de première nécessité dans les établissements autorisés ;
  • pour des motifs de santé ou motifs familiaux « impérieux » ;
  • pour une activité physique individuelle à proximité immédiate du domicile.

Ces mesures resteront en place pendant quinze jours au minimum.

Le Syndicat national des psychologues appelle à la responsabilité de chacun.

Chaque psychologue est de façon citoyenne responsable de ses actions pour mettre fin à l’épidémie.

Chaque psychologue est aussi de façon professionnelle responsable du suivi psychologique de ses patients.

Le Syndicat national des psychologues ne peut considérer le suivi psychologique comme non essentiel. S’ils ne sont pas des professionnels de santé, les psychologues participent cependant au maillage des soins psychiques et de la santé mentale.

Dans un contexte épidémique national, les psychologues doivent être là pour écouter et soulager l’anxiété de ceux qui souffrent, et éviter que des décompensations viennent engorger les urgences.

Ces consultations doivent avoir lieu par téléconsultation* (vidéo et téléphone) pour tous.

Suivre ces consignes, c’est aussi ne pas mettre les patients qui consultent en difficulté (contrôle par les forces de l’ordre, augmentation du nombre des personnes en contact)

Publié sur psychologues.org