Quelques exemples de situations où une thérapie familiale vous aidera :

Lors de difficultés liées aux étapes de la vie familiale, telles que :

  • la constitution du couple,
  • la naissance ou l’arrivée d’un nouvel enfant,
  • l’adoption d’un enfant,
  • l’adolescence des enfants,
  • le départ des enfants de la maison qui confronte le couple au « nid vide »,
  • la retraite,
  • le vieillissement des parents et leur décès.

Lors de moments délicats ou d’évènements particuliers qui peuvent faire surgir ou réactiver des souffrances, tels :

  • les rentrées scolaires,
  • les changements d’école,
  • les déménagements,
  • la maladie ou le deuil d’un membre de la famille ou d’un proche,
  • le licenciement,
  • le chômage,
  • des problèmes professionnels.

Lors de l’évolution de la composition de la famille :

  • une séparation conflictuelle du couple,
  • un divorce,
  • une recomposition familiale,
  • des relations compliquées avec les enfants.

Ces évènements sont également susceptibles de mettre en tension la famille et d’occasionner des conflits et l’émergence de divers symptômes chez les enfants.

Lors de la manifestation de divers symptômes chez les enfants et chez les adolescents, tels :

  • des troubles du sommeil,
  • de l’anxiété,
  • de l’énurésie,
  • de l’encoprésie,
  • des troubles des apprentissages,
  • de l’hyperactivité,
  • des troubles du comportement, tels l’agressivité, le repli sur soi,
  • des situations d’échec scolaire,
  • une phobie scolaire,
  • des troubles du comportement alimentaire,
  • des addictions (cannabis, alcool, jeux vidéo…)